Amanda Ginsburg
Amanda Ginsburg©

Amanda Ginsburg

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

Amanda Ginsburg, l’étoile montante du jazz suédois.

Amanda Ginsburg, l’étoile montante du jazz suédois.

« En riktig stjärna, » « en blivande stjärna », « en stigande stjärna ».

Sveriges radio & Nils Landgren

« Une véritable étoile », « une étoile en devenir », « une étoile montante ». Un nouvel astre est apparu au firmament du jazz suédois. Née le 10 juin 1990 à Stockholm dans une famille de musiciens, Amanda Ginsburg est aujourd’hui une auteure-compositrice-interprète de jazz incontournable. Récompensée du Grammis Jazz de l’année 2019 (Grammis för Årets Jazz), la consécration s’est réalisée en 2017 avec la sortie de son album Jag har funderat på en sak, que l’on peut traduire par « J’ai réfléchi à quelque chose, » un titre qui résume bien le style de la chanteuse : des textes en suédois sur la vie quotidienne, de l’authenticité et une apparente simplicité que seuls les grands artistes peuvent se permettre.

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

Malgré un parcours musical couronné en 2014 par un diplôme au Kungliga Musikhögskolan*, Amanda n’avait jamais vraiment prévu de devenir chanteuse de jazz.

*L’École royale supérieure de musique de Stockholm

« Jag började spela piano när jag var tio, och musiken har alltid funnits i familjen. Men att jag själv skulle hålla på med musik var inte självklart. »

Sveriges radio

« J’ai commencé le piano à dix ans et la musique a toujours été présente dans ma famille. Mais que je continue dans la musique n’allait pas de soi. »

Comme un écho des sixties

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

« Det finns ett eko av våra legendariska jazzsångerskor i hennes musik. Hon har förmågan att skapa nya och synnerligen charmiga låtar som låter sig inspireras av sin historia, men som talar med en helt egen röst. »

SKAP

« On retrouve nos légendaires chanteuses de jazz des années 60 dans sa musique. Elle a cette capacité à créer de nouvelles chansons absolument ravissantes qui sont certes tirées de son histoire, mais ont leur propre voix. »

La langue suédoise a la préférence d’Amanda Ginsburg, que ce soit pour écrire sur la vie quotidienne ou pour le jazz en tant que style musical.

Amanda écrit toutes ses chansons, qu’elle propose ensuite à son groupe, composé de musiciens rencontrés au Kungliga Musikhögskolan : Filip Ekestubbe au piano, Ludvig Eriksson à la basse, Ludwig Gustavsson à la batterie et Joel Karlsson au saxophone ténor et à la clarinette.

Parmi ses sources d’inspiration, elle cite notamment Monica Zetterlund, Ella Fitzgerald, Veronica Maggio, Bo Sundström ou encore Frank Sinatra, et pour l’écriture de ses chansons, Andy Fite :

«  Rent låtskrivartekniskt är jag starkt influerad av en singer-songwriter, gitarrist och jazzsångare som heter Andy Fite. Jag började som hans elev men med tiden har vi blivit goda vänner och har ett mycket roligt musikaliskt samarbete med hans musik. Han är en genial låtskrivare och jag har lärt mig så mycket från honom. Det mest konkreta jag influerats av är att alltid skriva melodin och texten så som jag skulle säga den, att alltid vara trogen meningens betoning.

Propos recueillis par Patrik Sandberg, de l’OrkesterJournalen

« En ce qui concerne l’écriture, je suis très influencée par l’auteur-compositeur-interprète Andy Fite. J’ai tout d’abord été son élève mais avec le temps nous sommes devenus amis et nous prenons beaucoup de plaisir à travailler sur sa musique. C’est un auteur génial qui m’a beaucoup appris. Concrètement, ce qui m’a le plus influencée c’est l’idée que l’on doit toujours écrire la mélodie et les paroles comme si on les disait, toujours rester fidèle à l’accentuation des phrases. »

Consécration et récompenses

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

2017 – Nomination aux P2 Jazzkatten(i) dans la catégorie Årets nykomling (Nouveauté de l’année) ; Sortie remarquée de son single Havsmelodi.


2018 – Invitée de l’émission Musikplats Stockholm de la radio P4 ; Sortie de son premier album Jag har funderat på en sak chez Ladybird, salué par la critique (Dagens Nyheter, Orkesterjournalen) et qui a donné lieu à une interview sur P1 Kultur  ; Tournée en Suède avec avec Ludvig Erikson, Ludwig Gustavsson et Filip Ekestubbe ; Concert au club de jazz Fasching à Stockholm, où le multi-instrumentaliste Magnus Lindgren l’a accompagnée sur scène ; Invitée sur la scène de l’émission musicale Allsång på Skansen, où elle a présenté Havsmelodi ; Nouvelle nomination aux P2 Jazzkatten dans la catégorie Årets nykomling ; Bénéficiaire des bourses Olle Adolphson-stipendiat et Stim-stipendiat et du SKAP:s Jazzpris.


2019 – Grammis pour Jag har funderat på en sak dans la catégorie Årest jazz (jazz de l’année) ; Bourse Gösta Lyttkens musikstipendium ; Nouvelle tournée en Suède.

« Amanda, du skriver vackra melodier med fascinerande texter på svenska. Musiken är melodisk med fina harmonier och läckra jazzrytmer. Du förvaltar fint arvet efter våra legendariska jazzsångerskor. »

Gösta Lyttkens

« Amanda, tu composes des mélodies magnifiques et écris des textes en suédois fascinants. La musique est mélodique, les harmonies superbes et le rythme de jazz exquis. Tu es la digne héritière de nos légendaires chanteuses de jazz. »

Les mots d’Amanda

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

« Je n’en reviens toujours pas d’avoir reçu un Grammis ! Je suis vraiment très heureuse, mais ça fait aussi beaucoup d’un coup. C’est déjà un honneur d’avoir été nominée aux côtés des quatre autres musiciens qui m’ont inspirée de tant de manières différentes. Cela me fait vraiment chaud au cœur ! Merci ! ! »

L’actu d’Amanda Ginsburg

Si vous avez raté les concerts d’octobre et de novembre, rendez-vous le 25 novembre au Koordinaten d’Oxelösund et le 28 novembre à Örebro pour une soirée spéciale Aretha Franklin, à l’occasion du lancement de l’ouverture du club Hinken.

Vous retrouverez toutes les dates à venir sur Songkick.

Logo The Word tuner

Le saviez-vous ?

Amanda a chanté avec l’ensemble vocal IRIS et a sorti un EP avec Gibraltar.

Benjamine de cinq enfants, Amanda est élevée dans une famille de musiciens : sa mère chante (et apprécie la chanson française), son père joue du piano et sa soeur n’est autre que Sofie Sörman, chanteuse de jazz reconnue sur la scène parisienne (allez la voir le 26 novembre 2019 au Sunside !).

Yaqui est la seule chanson qu’Amanda n’ait pas écrite. C’est son père Bengt Erik qui a écrit le texte en suédois de cette chanson d’origine amérindienne et l’a dédiée à son épouse Agneta. La version interprétée par Amanda a été arrangée par Filip Ekstubbe.

Pour en savoir plus

Amanda Ginsburg©
Amanda Ginsburg©

La suivre : Site Web Facebook Instagram

L’écouter : Musik Spotify Youtube

La contacter : Kontakt

Logo The Word tuner

AMANDA GINSBURG, L’ÉTOILE MONTANTE DU JAZZ SUÉDOIS

Autres sources

Wikipedia miti.se sverigesradio.se P1Kultur P4

Kungliga Musikhögskolan

(i) Le terme Jazzkatten vient de l’anglais américain Jazz Cats, qui à l’origine faisait référence aux musiciens de jazz des années 20 et à leur vie nocturne et branchée. La radio suédoise P2 décerne chaque année des Jazzkatten aux meilleurs artistes de jazz suédois, déclinés en Musicien de l’année (Årets musiker), Nouveauté de l’année (Årets nykomling), Compositeur de l’année (Årets kompositör), Groupe de l’année (Årets grupp) et « Chat » d’or (Guldkatten).

« Amanda Ginsburg, l’étoile montante du jazz suédois. »

Share Button

Laisser un commentaire

Fermer le menu