5 bonnes raisons de travailler en espace de coworking
Se changer les idées grâce au coworking

5 bonnes raisons de travailler en espace de coworking

Travailler en espace de coworking ? Et pourquoi pas ? 

Comme moi, vous êtes freelance et travaillez de chez vous. La sensation de liberté est totale et le combo pyjama-café de 9h à 18h n’a plus de secret pour vous. Vous vous demandez ce que pourrait bien vous apporter un espace de coworking.

C’est aussi ce que je me disais avant de pousser la porte de la Cordée de Rennes, l’espace de coworking où je pose mon ordinateur entre deux voyages. Dans cet article, je vous présente cinq raisons (subjectives) de passer de l’autre côté du miroir :

1. Travailler en espace de coworking et ranger son pyjama

Dessin coloré de femmes qui dansent
"Depuis que je suis en espace de coworking, je m'habille. Avec des vêtements."

Avant j’aimais : travailler en pyjama et en tongs à la maison.

Le signal d’alarme : le jour où m’habiller pour sortir acheter du pain était devenu une corvée.

Depuis que je suis en espace de coworking, je m’habille. Avec des vêtements. Des vrais. Je l’avoue, j’y trouve même du plaisir. Je suis passée du « Bon, est-ce que je m’habille… » (vous remarquerez l’absence de point d’interrogation) à « Bon, qu’est-ce que je mets ? ».

2. Travailler en espace de coworking et bouger !

Avant j’aimais : mon circuit chambre-cuisine-bureau-cuisine-bureau-cuisine-salon-salle-de-bain-chambre.

Le signal d’alarme : 37 pas par jour, 5 kilos en plus, 2 jambes engourdies.

the-word-tuner

Depuis que je travaille en espace de coworking, j’ai renoué avec le mouvement. J’ai vendu ma voiture, je me rends au travail à pied ou à vélo. Je profite de la pause du midi pour pratiquer le yoga et l’énergie étant revenue, je pars surfer tous les week-ends.

3. Travailler en espace de coworking et manger mieux

Apéro entre amis

Avant j’aimais : prendre un énorme petit-déjeuner, travailler sans regarder l’heure, déjeuner à l’heure du goûter et goûter à l’heure du dîner. Régressif, agréable, n’importe quoi.

le signal d’alarme : la fatigue !

Depuis que je travaille en espace de coworking, ma journée est de nouveau rythmée par les repas et c’est autour d’une grande table que je partage déjeuners et goûters (et bien sûr apéros) avec mes « coworkers ». J’ai récupéré des idées de recettes et je suis motivée pour préparer mes repas moi-même.

4. Travailler en espace de coworking et côtoyer d'autres êtres humains

Avant j’aimais : le silence du matin, du midi, de l’après-midi, du soir, de la nuit, du matin… Repeat.

Le signal d’alarme : je me suis mise à étendre avec délectation mes heures solitaires à mes soirées, mes week-ends, mes sessions de surf, ma pratique du yoga et celle du piano. La transformation en ermite était presque achevée.

Bonbons
Les fameux(ses) encordé(e)s de Rennes

Depuis que je travaille en espace de coworking, je réalise le degré de solitude dans lequel je me trouvais, par choix. Aujourd’hui, – et c’est incroyable – j’échange et travaille au quotidien avec d’autres personnes. Que je vois. En vrai. En face de moi. Je redécouvre que l’animal que je suis est un humain social. Enfin… l’inverse. Ont suivi les cours de yoga, les sorties surf entre amis et même la création d’un groupe de musique avec d’autres coworkers. High five, hang loose, check !

5. Travailler en espace de coworking et faire des affaires

Photo d'un espace de bureau
Crédit photo Anne-Julie Dupart

Avant j’aimais faire mes recherches professionnelles de mon
côté, lire des centaines d’articles sur internet, des livres ou des magazines,
sans me demander s’il me manquait des informations. Je me contentais de peu,
pensant que c’était beaucoup.

Le signal d’alarme : découvrir au détour d’une conversation que je vivais dans une coquille de bigorneau. Avec œillères et boules Quiès®.

Depuis que je suis en espace de coworking, je partage le quotidien d’entrepreneurs de tous horizons (développeurs, traducteurs, designers, graphistes…) qui partagent connaissance et expérience, en toute bienveillance. Mon entreprise telle qu’elle est aujourd’hui n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était à ses débuts. Structurée, cadrée, avec un cap défini, je sais exactement où je vais, pourquoi et avec quels outils.

logo-anne-julie-dupart-the-word-tuner-traductions

Vous l’aurez compris, travailler en espace de coworking, ça aide à faire du ménage informatique, marketing, commercial, vestimentaire, gustatif, sportif et social ! Autant La Cordée de Rennes est mon port d’attache professionnel à l’année, autant le système de coworking de manière générale me permet aussi de garder des repères, de garder une organisation professionnelle et de rencontrer du monde lorsque je suis à l’étranger, comme par exemple la Betahaus d’Hambourg où j’ai passé l’été 2018, ou encore la Cocotte de Bayonne, en été 2019.

Vous hésitez encore ? Les espaces de coworking proposent des journées d’essai gratuites. Poussez la porte de ceux de votre ville et testez !

Quelques liens pour poursuivre...

C'est à vous !

Photo d'une machine à écrire

Vous avez trouvé votre équilibre en travaillant de chez vous ? Vous préférez les cafés, les halls d’aéroports ou les parcs ? Quel est votre système ? Que préférez-vous ? Commentez, partagez des liens, c’est à vous !

N.B. : Les liens que je propose ciblent les pays où sont parlées mes langues de travail et où je suis donc susceptible de me rendre, mais il vous suffit d’entrer le nom du pays qui vous intéresse sur le site https://www.coworker.com pour trouver votre bonheur

HAPPY COWORKING !

Share Button

Laisser un commentaire

Fermer le menu